vieux mole

Survivre à l’automne dans la région

Sur les réseaux sociaux principalement, on assiste actuellement à une véritable campagne promotionnelle sur les bienfaits de l’automne, proclamé saison préférée des blogueuses toutes catégories confondues. À grand renfort de photos incluant plaid, bougies, livres, feuilles mortes, cucurbitacées, ambiance cocooning, l’automne est devenu une tendance mode/lifestyle et il est de bon ton d’en vanter les innombrables mérites. Qui est derrière ce lobbying ? Les fabricants de soupes (Monsanto encore?!) ? Une petite usine de lainage irlandaise ? La mafia des cires à mèches ? Le champs des possibles nous permet les extrapolations les plus folles mais perso, passer mes week-end sous un plaid écossais à boire un thé fumant aux effluves de cannelle en regardant une série « cheesy », ça va bien une journée mais on fait quoi le reste du temps ? Voici quelques pistes pour ne pas sombrer… 😉

instagram

Voilà un petit florilège des comptes insta en mode « L’automne, c’est le nouveau printemps » T_T

Trucs et astuces

La lumière qui décroit, les premiers frimas, les bourrasques de vent, les tas de feuilles mortes qui virevoltent mollement… Autant de choses qui me font détester l’automne. Pas faute de tenter de lui trouver des attraits mais je suis définitivement une fille d’avril 🙂 En attendant l’embellie,  je lutte comme je peux pour que la déprime ne gagne pas trop de terrain en cherchant des solutions à droite, à gauche. Détesteurs de l’automne, unissons nos forces et partageons nos jeux de dupes :

Une cure de Spiruline made in Assérac (44) : La spiruline c’est cette micro-algue pleine de bons nutriments et la bonne nouvelle c’est qu’un laboratoire la cultive dans la région ! Ce superaliment a de multiples bienfaits et sa couleur bleue, quand elle est diluée, est drôle à boire. Je préfère la prendre en ampoules plutôt qu’en poudre puisque le goût dans la version liquide est quasi-inexistant. Plus d’infos ICI

 

En profiter pour faire des visites quand les touristes sont partis : Être pratiquement seul(e) pour visiter l’Océarium du Croisic, Escal’Atlantic, Guérande intra-muros, le port du Croisic, c’est quand même un petit luxe ! Les horaires sont généralement moins flexibles hors saison pour les lieux culturels mais on savoure davantage le moment quand on ne se sent pas oppressé par le monde alentour.

Guérande, cité médiévale

 

Trouver le café/salon de thé le plus cosy : Ok, tombons dans le cliché tout automnal qui est de trouver du réconfort dans un cadre chaleureux 😉 Voici quelques endroits qui s’y prêtent : le salon de thé Celadon à Guérande (avec une sélection de thés vraiment top et des pâtisseries qui le sont tout autant), le pop’art café à Saint-Nazaire bien sûr (impossible de faire l’impasse sur le chocolat chaud-chamallow/cookie), Au Pré Vert (livres à disposition et vieux fauteuils), Casa Cosy au Pouliguen… ATTENTION GRANDE NOUVELLE : l’entreprise « Le Fondant Baulois » ouvre son café à Pornichet le 25 octobre !!!

pop art café

Copyright Pop’art café

 

Se rencarder sur toutes les expo : Celles du Grand Café et du Life, à Saint-Nazaire valent généralement le détour. La chapelle des Franciscains en propose aussi de temps en temps ainsi que quelques concerts. Vous avez également l’ancienne criée du Croisic, la chapelle Sainte-Anne à La Baule, le fort de Villès à Saint-Nazaire…

 

– Faire un escape game : L’escape game c’est le jeu parfait à faire avec quelques amis et bonne nouvelle il y en a un à Pornichet (ICI) ! En gros, on choisit un des scénarios proposés et on doit résoudre des énigmes pour s’échapper. C’est ludique mais ça peut aussi virer au drame si on se rend compte que Bernard est effectivement un égoïste et préfère se la jouer solo 😉
29 av de Villes Davaud, 44380 Pornichet 

escape game

Copyright escape game Pornichet

 

Se mettre des couleurs plein la vue : La ville de Saint-Nazaire regorge (presque) de fresques murales réalisées par des artistes locaux et internationaux. Géraldine avait d’ailleurs écrit un article sur le street art. Le quartier de La Havane détonne aussi avec ses maisons colorées et accolées qui ont un petit côté british (=pluie=automne=on est dans le thème).

Fresque des Toqué Frères

Fresque des Toqué Frères

 

– Une balade numérique : Vous avez 1H30/2h à tuer et le temps n’est pas trop mauvais ? Découvrez plusieurs quartiers de la ville en cherchant des indices grâce à votre smartphone ! Avec les berniques, nous avons proposé cette balade lors de la Saint-Nazaire Digital Week et elle est toujours en place ! Plus d’infos ICI

Front de mer saint-nazaire - jetee

 

– La lumière tu chercheras : « Vaguer la nuit dans des lumières narratives » et pourquoi pas ? Comme il fait nuit à 17h ^^, on peut se balader à la nuit tombée, sans être en flip total. Le quartier du Petit Maroc est assez magique pour ça, on contemple les lumières du pont, des chantiers, de Saint-Brévin… La base sous-marine reste pour moi un must, tant l’ambiance y est particulière et il y a aussi désormais les lumières nocturnes de Guérande qui parent la cité fortifiée.

Vaguer sous la base la nuit

Vaguer sous la base la nuit

 

guerande

Copyright Ville de Guerande

J’espère que cela vous aura donné quelques idées ou un petit regain de motivation ! N’hésitez pas à partager vos astuces si vous n’aimez pas non plus cette saison 🙂

 

 

 

Partagez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Clémence de La Nazairienne

Bernique poétique

  1. Karoll

    Une fois de + j’aime beaucoup votre post… Merci pour ces bonnes idées qui peuvent vous aider à combattre le blues automnal 😉

  2. Merci Karoll ! Pas de bol, depuis la rédaction de l’article on a un temps super, de quoi me faire regretter mes propos ! 😉

Laisser un commentaire

Les Petites Berniques - Collectif de blogueurs sur Saint Nazaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén & Optimisé par SeoMix

dacd2cd32c914e1abd7618eb065d6c1cxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx