Saint-Naraire

Saint-Nazaire, était-ce vraiment mieux avant ?

Un peu nostalgique ? Peut-être, mais pas complètement ! Du haut de mes petits 33 ans je fais pour vous un petit tour non-exhaustif du Saint-Nazaire d’avant (je m’arrêterai aux années 80 c’est déjà pas mal) et du St-Nazaire maintenant. Alors, est-ce que c’était vraiment mieux avant ?

Dans l’équipe, les Berniques Natives adorent raconter le St-Nazaire d’avant aux Berniques expat’, une façon de leur montrer combien la ville à évolué ces dernières décennies.
Hélène nous racontait que la première fois qu’elle a mis les pieds à St-Nazaire elle s’était dit que JAMAIS elle ne vivrait ici ! Mais le vent de renouveau qui souffle sur la ville depuis une vingtaine d’année a eu raison d’elle et la réhabilitation du front de mer a fini de la convaincre de s’installer ici en 2012. Géraldine a eu, elle aussi, un gros coup coeur pour le front de mer mais aussi le charmant quartier de La Havane. Force est de constater que Saint-Nazaire attire de plus en plus !

Comment c’était avant?

Vous vous rappelez du péage du pont de Saint-Nazaire ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas si vieux, le pont n’est devenu gratuit qu’en 1994 !

Le péage du pont de St-Nazaire – Crédit photo @RikoStNaz @PresseOcéan

Les gros platanes étaient déjà sur le remblais, Sammy qui n’avait pas survécu à la 2e Guerre Mondiale est revenu en 1989, mais l’endroit était quelque peu délaissé. Le vieux bitume et les murets de pierres n’étaient pas très accueillant. Cependant j’adorais monter dessus quand j’allais au Club Mickey sur la plage, en face de la Sous-Préfecture.

Culturellement nous avions la Fête de la Mer qui avait lieu sur le port. Une foule immense, des bateaux, des groupes de musique, je me souviens avoir vu la Compagnie Créole, des démonstrations en tout genre et notamment des baptêmes de plongée dans des container.
Ados, nous allions en ville faire le tour du Paquebot, au bowling au-dessus, faire un tour à Monoprix (aujourd’hui Séphora av. de La République), c’était le point de rendez-vous pour se retrouver un ville.

Construction du Paquebot en 1988 – Crédit Photo @RikoStNaz

Je vous vois venir les anciens, on ne peut pas parler du centre ville sans évoquer les Nouvelles Galeries ! Fermées en 1990 elles ont laissé place à Intersport puis à 5e Avenue aujourd’hui mais n’a pas vraiment retrouvé le succès d’antan.

Il y avait aussi 3 cinémas pour nous divertir : le France, le Club ou encore les Korrigans avec son balcon et ses sièges en cuir rouge.

Crédit photo - Ouest France

Crédit photo @Ouest France

Et le soir nous allions au Victoria’s Club, un bar moitié billard moitié Karaoké, au YUKA (maintenant le Domino’s pizza bvd Victor Hugo), au bar à Tapas (aujourd’hui une pizzeria) et l’Indian Rock Café qui est lui toujours présent !
Coté sport le Stade du Plessis accueillait l’équipe de rugby nazairienne et même un vélodrome ! Rasé en 1997, aujourd’hui c’est tout un quartier qui a pris vie sur 4 hectares proche du quartier « Toutes aides ».

La Soucoupe connaissait ses heures de gloire tout comme le complexe sportif tout autour. J’en garde des souvenirs particuliers. J’ai eu la chance de participer aux concerts qui rassemblaient à l’époque tous (ou une bonne partie en tout cas) les élèves des écoles primaires de St-Nazaire. Mr Guyot était le maitre de cérémonie, un travail de titan que de gérer des milliers d’élèves pour un conte chanté. Je pense que dans l’assemblée je ne dois pas être la seule ! 😉 La soucoupe se refait maintenant une beauté bien méritée.

Aujourd’hui ?

Aujourd’hui certain piliers sont toujours là comme le VIP qui a fêté ses 20 ans cette année. Ce lieu dédié aux musiques actuelles est un véritable coup de pouce pour les musiciens avec ses studios de répétition, sa scène et son centre infos-ressources pour les passionnés de musique.
Depuis 1992, le Festival Les Escales anime chaque été le quartier du Petit Maroc. Il faut dire qu’un festival sur un port c’est assez atypique et c’est ce qui plait aux visiteurs, en plus de son coté familial et ultra convivial.

Saint-Nazaire s’est développée avec la volonté de se tourner vers la mer, de se réapproprier le quartier du port et d’adoucir son côté rustre.
La Maison du Peuple a été rasée au profit du Ruban Bleu, comme un lien ouvrant le centre ville vers la base sous-marine. Un lieu qui auquel les nazariens tenaient et honnêtement beaucoup étaient septiques sur ce projet.

Destruction de La Maison du Peuple en 2006 – Crédit Photo @RikoStNaz

Le Théâtre a investi l’ancienne gare de St-Nazaire et propose de la danse, du cirque, de la musique et du théâtre !
Les Alvéoles sont aujourd’hui un lieu d’activités culturelles avec le VIP et le Life et touristiques avec l’Écomusée et Escal’Atlantic. D’ailleurs Le Port de Tous les Voyages en est une belle vitrine.
Le front de mer attire de plus en plus de monde et la future place du Commando promet de dynamiser encore plus ce quartier. Un projet épique raconté par Clémence sur son blog : place du Commando : un thriller Nazairien .

Le front de mer

Le front de mer

Les Abeilles ont été réhabilités, l’ancien local des remorqueurs du Petit Maroc a rouvert ses portes pour accueillir touristes et artistes.
Le Wifi est disponible dans les lieux phares de la ville.
Le Skate parc fait le bonheur des riders et des Petites Berniques pour leurs séances photos ! 😉
Le nouveau complexe aquatique sort de terre et nous sera livré courant 2018.
Le Radio Bar anime la plage durant la belle saison ainsi que les petits cafés du front de mer pour une ambiance conviviale.

Le Radio Bar

Le Radio Bar

A l’image du Garage la ville fourmille de créateurs, d’entrepreneurs et de projets culturels tous plus intéressant les uns que les autres comme Jérémie Gabard et l’Agence Inventive dont Clémence nous a parlé en début de semaine.

Lors de ma recherche sur le net pour vous trouver de jolies photos de l’époque, j’ai trouvé une série de sites qui raconte St-Nazaire en archives photographiques . Je ne connaissais absolument pas et j’ai été agréablement surprise. « Riko » y a collecté beaucoup de photos d’époques et je me suis régalée à les parcourir et a essayé, pour certaines, de retrouver les endroits.
Il y a 4 blogs, n’hésitez pas à y faire un tour :
– Saint-Nazaire la ville d’antan
– Saint-Nazaire une ville détruite
– Saint-Nazaire reconstruction d’une ville
– Saint-Nazaire l’évolution d’une ville

Et demain ?

N’en déplaise à certain, la ville est quand même plus accueillante depuis son coup de jeune. Elle a su tirer parti de son passé en mettant en valeur les vestiges de la guerre comme la base sous-marine et assumer son coté industriel.
Évidement tout n’est pas parfait et ce fut au prix de quelques sacrifices mais la ville est de plus en plus attractive et en pleine expansion.

On peut se demander ce que serait la ville si elle était restée « comme avant » ? Je préfère simplement me dire qu’il faut vivre avec son temps et les changements sont nécessaires pour avancer.
D’ailleurs nous rêvons secrètement de voir un jour l’usine élévatoire, ce magnifique bâtiment idéalement placé, devenir une sorte de lieu festif, créatif et conviviale à l’image du projet Darwin à Bordeaux ou encore du Hangar à Bananes à Nantes qui ont ramener la vie dans un espace industriel en friche.

Et vous, quels sont vos beaux souvenirs de Saint-Nazaire ? Et qu’imagineriez-vous pour rendre notre ville encore plus agréable à vivre ?

Photos trouvées principalement sur les sites de RikoStNaz, Presse Océan et archives personnelles.

Partagez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Fanny de Doux Comme Un Cactus

Bernique douce mais piquante du blog Doux comme un Cactus

  1. LnGrr

    L’expat que je suis prend plaisir à découvrir les photos d’avant 😉
    Et + 10 000 pour ta jolie conclusion: tout n’est pas parfait mais la ville devient plus attractive 👌

  2. Gaëlle

    Que de souvenirs aux korrigans avec ses séances à 5€ !
    Je prenais le tybus depuis ma Brière pour retrouver mes copines devant le Monoprix. Le maquillage était au sous sol ! De mémoire avant d’être le Sephora, c’était pas la grande récré ?
    On allait aussi à nuggets en face de la poste, pour écouter de la musique ! La belle époque quoi !!!

  3. Oui! C’est exacte, la Grande Récré a été là!
    Je ne me souvenais plus de Nuggets, c’est vrai qu’on allait là acheter nos CD ! Merci car je ne m’en souvenais plus !
    Fanny

  4. Merci beaucoup Hélène ! 🙂

  5. Clemkims

    Merci pour ce voyage dans le temps! C’est vrai qu’elle s’embellit La ville! À quand le retour de Monop? Je vote aussi pour un beau projet culturel et touristique à l’usine élévatoire!

Laisser un commentaire

Les Petites Berniques - Collectif de blogueurs sur Saint Nazaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén & Optimisé par SeoMix

0a07b69c8a57ef64b8098bf903d3d480RRRRR