L’atelier Élaboration d’un Projet Personnel et Professionnel, Liberté Chérie

Aujourd’hui je vous parle de quelque chose d’un peu plus personnel que d’habitude, d’une expérience que j’ai vécu ces 4 derniers mois et qui m’a fait beaucoup de bien. J’ai eu la chance de pouvoir participer à l’atelier pour l’Élaboration d’un Projet Personnel et Professionnel organisé par la CAF et le CIDFF à Guérande. 

À vrai dire j’étais un peu perdue à la fin de mon congé parental. Est-ce que je devais continuer dans ma branche et jouer la sécurité ou est-ce que je pouvais m’autoriser la folie de faire quelque chose qui me fait vibrer ? La tête ou le coeur ? Le coup de fil du CIDFF est tombé à pic !

Qu’est ce que c’est ?

Le CIDFF (Centre d’Informations sur le Droit des Femmes et de la Famille), en partenariat avec la CAF, organise des ateliers gratuits pour aider les femmes (et les hommes 😉 ) à retrouver leur orientation. Cet atelier se base sur une méthode québécoise l’ADVP (Activation du Développement Vocationnel et Personnel) afin d’aider à faire le point sur ses aspirations. La méthode est vraiment centrée sur la personne. Les seules conditions étant d’être allocataire de la CAF et motivé !

« Nous avons commencé ces ateliers en 2008 après que des collègues aient expérimenté l’année précédente. Le contenu, les animatrices, les intervenants ont changé, mais la forme d’une journée par semaine en co-animation avec une conseillère emploi du CIDFF le matin et 2 CESF l’après midi a toujours été maintenu, et nous y tenons pour un équilibre des compétences de chacune. Cela peut être lourd d’animer seule. Etre à deux permet que l’une soit plus dans l’animation et l’autre dans l’observation. » Samuelle Ducept

Pour cette session, les animatrices étaient Katherine Brelière, Conseillère Emploi-Formation au CIDFF, et Samuelle Ducept et Claire Thuillier, Conseillères en Économie Sociale et Familiale à la CAF.

EPP CIDFF/CAF

Samuelle Ducept, Katherine Brelière, Claire Thuillier

L’atelier

J’ai débuté l’atelier le 26 Septembre sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Dans un groupe de 11 personnes d’horizons diverses, de la prothésiste dentaire à l’artiste de cirque et même un homme en congé parental, c’est une première mais mine de rien ça a apporté beaucoup au groupe. On nous donne un classeur et c’est parti pour 4 mois : 10 séances en groupe et 2 entretiens individuels, puis 2 entretiens bilans à 2 mois et 6 mois après l’atelier. Je suis ressortie de cette journée enchantée par le programme qui m’a été présenté. J’y ai vu l’occasion de reprendre petit à petit une vie sociale, à l’image d’une vie professionnelle, avec 1 jour par semaine dédié entièrement à moi. Et surtout, nous avons des devoirs ! Bizarre pour mes enfants de voir que maman ramène des devoirs à la maison et de leur dire que je vais à l’école, comme eux. Et chose étonnante, j’adore les faire !

EPP CIDFF/CAF
Le groupe a commencé par fixer ses règles : confidentialité, respect de l’autre, écoute, engagement (vis à vis du groupe et de soi même) et surtout le maître mot : OSER !
Pour nos premiers devoirs nous devions faire 2 tableaux pour notre galerie d’art : le premier de notre vie telle que nous la voyons maintenant et le second de notre vie telle que nous voudrions qu’elle soit. J’y ai passé 3h ! Mais quel plaisir de se poser pour faire le point sur nos attentes.

Au fil des séances les différents exercices m’emmène sur le chemin du bilan de mes attentes, de mes valeurs et mes priorités. Petit à petit je fais le ménage dans mes envies et une idée finie par devenir vraiment insistante. Comme quelque chose qui ne me quitte plus. Plus j’y pense et plus ça devient une évidence. Les échanges avec les autres membres du groupe sont vraiment super enrichissants et la « Ronde des Esquimaux » si chère au coeur de Katherine fonctionne à plein régime, chacun active son réseau pour aider l’autre, l’entraide est une des clefs de notre réussite.

Savoir reconnaitre ses savoirs et les mettre en valeur n’est pas inné. Certains outils me parlent plus que d’autres comme par exemple l’Arbre des Savoirs. On y met ses engrais, ses savoirs-faire, ses pistes, les métiers qui nous font envie et les moyens d’atteindre ces objectifs. Un outils qui n’a pas parlé à tout le monde au sein du groupe mais qui pour moi a été déterminant.

EPP CIDFF/CAF

Clairement on ne ressort pas de l’atelier avec un job clé-en-main, mais avec un plan d’action pour atteindre l’équilibre personnel et professionnel de nos rêves. On réalise des enquêtes métiers, des immersions professionnelles mais aussi un plan d’action personnel pour réorganiser sa vie de famille en vue de la reprise du travail ou d’études.

Liberté chérie

L’atelier s’est terminé cette semaine et j’ai du mal à me dire que je n’y retourne pas la semaine prochaine. J’avais pris le rythme mine de rien, et d’ailleurs c’est quelque chose que j’aimerais garder : une journée par semaine rien que pour moi et mon projet. J’aurai aimé tout vous raconter mais il faut aussi que je garde un peu de mystère, et puis je ne peux pas tout vous dire (confidentialité 😉 ).

Cet atelier m’a boosté, j’espère vraiment mener à bien mon projet. Je vous vois venir : «  Mais c’est quoi son projet ?? » Et bien je ne vous dirais rien car il m’appartient et tant qu’il n’est pas totalement concret à mes yeux je ne veux pas le dévoiler. Mais maintenant je peux me dire que c’est possible !

EPP CIDFF/CAF
Ce que je retiens le plus dans cette belle aventure c’est surtout la bienveillance de l’équipe qui déteint inévitablement sur nous. Des femmes formidables qui nous ont guidé-e-s dans nos recherches et qui nous ont redonné-e-s confiance en nous. Toujours très motivantes et toujours avec le bon mot pour nous faire avancer. Katherine fait partie de ces personnes passionnées et toujours enthousiastes. Ce qu’elle aime dans ce métier c’est « par dessus tout, participer au « développement d’ailes » de la personne, co-créer avec elle un projet où elle va s’épanouir, se réaliser. Sa devise « Nous sommes ici pour vivre nos rêves plutôt que rêver nos vies ».
Pour Samuelle « En collectif, quelque soit le thème, pour moi le plus important, c’est : les échanges, le dynamisme, l’entraide, les liens, le soutien, la rupture de l’isolement. L’évolution du groupe sur plusieurs mois est très motivant. »

J’ai bien conscience que ça fait un peu « tout est formidable au pays des Bisounours et vive les paillettes» en même temps ça fait tellement de bien de sentir qu’on reprend les rênes de sa vie qu’on le souhaite à tout le monde ! C’est ça avoir le fromage et le dessert : faire ce qui nous plait vraiment et en tirer tous les bénéfices!

Je remercie mes « camarades de classe » Audrey, Céline, Emmanuel, Jeanne, Laura, Anaïs, Jennifer, Gwendoline, Marjolaine et Clara pour leur bienveillance et leur soutien. Je vous souhaitent à tous de réaliser vos rêves.

EPP CIDFF/CAF

Si comme moi vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour y voir plus clair dans votre projet professionnel, je vous invite à vous rendre à la prochaine réunion d’information collective aura lieu le 9 Janvier à 13h45 à la salle Agora à St-Nazaire. 

Partagez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Fanny de Doux Comme Un Cactus

Bernique douce mais piquante du blog Doux comme un Cactus

  1. Emilie

    Merci beaucoup Fanny pour ce partage!! Je suis clairement dans un tournant de ma vie mais je ne sais pas vraiment par quel bout le prendre… faut-il s’inscrire à cette réunion d’information dont tu parles à la fin de ton post?
    Bonne continuation dans ton projet et bravo!
    Emilie

  2. Bonjour Emilie ! Je te conseille d’appeler voir même te de rendre au CIDFF de St-Nazaire. L’acceuil est top et tu pourras être guidée et renseignée correctement. Bonne continuation à toi aussi et belle journée.

  3. Emilie

    Merci Fanny! 🙂

  4. VALERIE GUILLEMAIN

    Bonjour, votre partage m’a interpellé, à un moment plus compliqué de ma vie.
    Merci pour ce partage.
    Je vais essayer d’aller voir ce qui ce passe la bas. Mais ma plus grande crainte, c’est le regard des autres , d’être jugée .
    Bon courage à vous
    Valérie

  5. Je suis plus que ravie que cet article vous aide.
    Pas de jugement au CIDFF ni à la CAF mais simplement de l’aide. Vous pouvez y aller sans craintes, elles sont là pour ça.
    Je vous souhaite une belle année 2018 sous le signe d’un renouveau.

Laisser un commentaire

Les Petites Berniques - Collectif de blogueurs sur Saint Nazaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén & Optimisé par SeoMix

e62e6572c5df0cedc105e0edc59981e8______________