Les restrictions kilométriques qui nous ont été imposées à plusieurs reprises depuis un an, nous ont forcés à changer nos habitudes et notamment à redécouvrir notre ville.

Ici, à force de balades, on s’est réapproprié notre quartier, et on a même découvert des coins que l’on ne connaissait pas. Méan-Penhoët, quartier ouvrier de par sa proximité avec les chantiers navals de Saint-Nazaire, regorge de choses à voir.

Je vous propose un itinéraire pour découvrir le quartier ainsi que les points d’intérêt incontournables selon moi. Il vous faudra au minimum 3 heures pour effectuer ce parcours dans son intégralité. Mais il est tout à fait possible de n’en faire qu’une partie en fonction de vos envies.

Suivez le guide !

La balade commence devant la MQMP. La Maison de Quartier de Méan-Penhoët, arbore une superbe fresque peinte lors de la dernière édition du festival de Hip-Hop « Bouge », qu’elle organise chaque année.
Sur la droite du bâtiment, empruntez le passage Emile Combes dont les murs présentent également plusieurs œuvres de street art.

Street art MQMP Street art MQMP

Prenez ensuite à droite sur la rue Edouard Vaillant, puis à gauche rue Jules Vallès. Une centaine de mètres plus loin, sur la droite, vous pourrez vous engager dans le passage des champs du Moulin de Méan, l’un des nombreux chemins de brouettes de Méan-Penhoët. Pour en savoir plus sur ces menées que l’on ne trouve qu’à Méan-Penhoët, n’hésitez pas à consulter mon article dédié. Sachez tout de même que si elles sont en libre-accès, le passage y est seulement toléré. Respect et discrétion sont donc de mise.

Tournez ensuite sur votre droite sur la rue Jean Sylvain Bailly, puis continuez tout droit sur la menée du Moulin, long couloir qui vous mènera à l’église Saint-Joseph de Méan.

Chemins de brouettes Chemins de brouettes Eglise Saint-Joseph de Mean

Contournez le bâtiment de style néo-roman construit en 1891, et engagez-vous sur l’avenue Ernest Renan. Vous remarquerez sur votre droite une jolie maison aux menuiseries roses, ainsi que l’entrée de la menée Rosa. N’hésitez pas à découvrir ce chemin de brouettes, très agréable à parcourir. Notre balade continue quant à elle sur l’avenue Ernest Renan, au bout de laquelle la maison d’un capitaine au long cours trône fièrement. Tournez à gauche sur la rue de Trignac pour admirer la belle demeure qui a récemment été repeinte dans les tons orangés.

Eglise Saint-Joseph de Mean Maison du Capitaine au long cours

Poursuivez votre chemin jusqu’au rond-point et prenez l’impasse face à vous. N’oubliez pas de saluer le pêcheur à pied (sur votre gauche), l’une des nombreuses fresques du quartier réalisées par le street artiste Jinks Kunst.

Vous êtes maintenant arrivé sur le Port de Méan. Le site a été réaménagé récemment et la promenade y est très agréable, avec le Pont de Saint-Nazaire en toile de fond. Prenez le temps de vous balader sur la digue édifiée le long du Brivet et d’admirer les bateaux amarrés-là. Pensez à vérifier les horaires des marées, il plane une ambiance différente en fonction de la hauteur de l’eau.

Fresque Jinks Kunst pecheur a pied Port de Mean Port de Mean

Notre itinéraire nous mène ensuite au Sémaphore du Brivet, un belvédère en bois construit au plus prêt du Pont de Saint-Nazaire. Pour y arriver, il vous faudra retourner au petit rond-point par lequel vous êtes arrivé au Port de Méan, puis tourner à gauche rue de la Loire, et continuer tout droit sur la rue de l’Aviation en longeant le Brivet. Celui-ci se jette dans l’estuaire de la Loire quelques dizaines de mètres plus loin.
D’ici vous pourrez contempler le ballet incessant des véhicules sur le pont, la vasière de Méan, l’estuaire et, juste en face, la côte de Saint-Brevin. Sur la droite, les bâtiments des chantiers navals laissent entrevoir le haut de leurs deux immenses portiques.

Pont de Saint-Nazaire Pont de Saint-Nazaire

Pour continuer la balade, reprenez la rue de l’Aviation dans l’autre sens, puis engagez-vous à gauche sur le boulevard des Apprentis. La voie a été aménagée pour permettre aux piétons, cycles, véhicules légers et convois exceptionnels de se côtoyer sans encombre. C’est ici que vous pourrez approcher le fameux portique rouge de plus près. Impressionnant !
J’aime beaucoup venir ici le dimanche. L’endroit est paisible, sans activité ni circulation.

Portique chantiers navals Saint-Nazaire Portique chantiers navals Saint-Nazaire

Avancez au bout du boulevard jusqu’au bassin de Penhoët. Continuez ensuite sur la droite sur l’avenue de Penhoët en longeant le mur de fresques de street art, et tournez à gauche juste après les fresques pour longer l’eau. Si un paquebot est stationné dans le bassin, c’est d’ici que vous en aurez la meilleure vue. Déambuler pour la première fois au pied des grues dans un tel paysage industriel est assez insolite.

Street art Saint-Nazaire Bassin de Penhoet Bassin de Penhoet

Le chemin du retour se fait par la rue de Trignac qui vous mènera tout droit vers les halles de Penhoët. Sur la route, vous trouverez quelques jolies maisons, un peu de street art et l’une des six fresques nazairiennes reproduisant une scène de l’album de Tintin « Les 7 boules de cristal ».

Rue de Trignac Fresque Tintin Les 7 boules de cristal Fresque Jinks Kunst rue de Trignac

N’hésitez pas à faire un crochet par la menée Manet et la rue Auguste Rodin, chemins de brouettes situés à deux pas de là. Le premier vous réserve une petite surprise picturale, tandis que le second se faufile à l’arrière des maisons, telle une ruelle dans un village.

Maison Mean-Penhoet Chemins de brouettes Chemins de brouettes

Nous voici finalement devant les halles de Penhoët. D’abord édifié dans le centre-ville de Saint-Nazaire en 1878, le bâtiment en brique rouge fut déplacé là en 1936. Très prisé par les Nazairiens il y a plusieurs décennies, ceux-ci lui préfèrent aujourd’hui le marché des halles centrales. Les halles de Penhoët sont actuellement en train de se refaire une beauté et accueilleront très bientôt la SOCALI.
Juste à côté des halles, vous pourrez également admirer l’architecture des Bains douches. Construits en 1912 pour permettre aux employés des chantiers de faire leur toilette, ils ont fermé leurs portes en 2007. Il semblerait que la ville soit en cours de réflexion sur un moyen de réemployer le bâtiment, qui vient d’ailleurs d’être rénové.

Halles de penhoet Street art halles de Penhoet Bains douches de Penhoet

Il ne vous reste plus qu’à regagner la MQMP à quelques mètres de là pour terminer la balade.

Comme je le précisais plus haut, il est tout à fait possible d’abréger ou de prolonger la balade au gré de vos envies. Si vous souhaitez en découvrir plus sur le quartier, je vous conseille d’aller faire un tour au bord de l’étang de Turbé, de l’autre côté du boulevard Emile Zola.

Méan-Penhoët  est actuellement en pleine évolution. Hormis les opérations de rénovation des halles, les travaux d’aménagement d’un parc doté d’espaces verts et d’une aire de jeux en bois a commencé il y a quelques semaines, ainsi que ceux de création d’une nouvelle voie cyclable sécurisée boulevard de la Liberté, dans la continuité de celle qui vient d’être créée le long du boulevard Paul Leferme.

J’espère que cet itinéraire vous plaira et que vous prendrez autant de plaisir que moi à le parcourir.
Et vous, quels endroits me conseillez-vous de découvrir à Méan-Penhoët ?

Partagez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Géraldine de "Les Carnets de Gee"

Bernique voyageuse du blog Les Carnets de Gee.