Les Petites Berniques

La vraie vie d’une Petite Bernique

Vous le savez, nous sommes 6 à faire partie du collectif des Petites Berniques, mais vous ne savez peut être pas comment nous fonctionnons. Chacune publie son article et prend en charge les réseaux sociaux et les messages toutes les 6 semaines. Oui mais voilà, cette semaine, c’est « ma semaine » et je suis clairement en panne d’inspiration. Du coup, j’ai décidé de vous en dire un peu plus sur moi et sur mes motivations, en bref, sur la vraie vie d’une Petite Bernique!

J’ai des dizaines d’idées de lieux, de nouveaux commerces, de portraits sur lesquels écrire. D’habitude, ces différents sujets m’inspirent mais cette semaine je crois que je manque d’envie, tout simplement! Alors pour une fois, je me suis dit que le mieux serait peut être de vous expliquer pourquoi parfois, malgré le fait qu’on adore ce que l’on fait, on a du mal à le faire….

Logo Les Petites Berniques

Le timing.

Pour commencer, j’aimerais rappeler que nous ne gagnons pas notre vie grâce à ce blog. J’ai donc un travail, et comme beaucoup, lorsque je rentre chez moi le soir, j’aime profiter de ma famille et de mes amis, sortir dès qu’il fait beau, bref, penser à autre chose! Ecrire n’est pas si simple pour moi, ça me demande du temps et pas mal de réflexion.

Il y a aussi les photos que nous publions, il faut se déplacer, prendre des photos, les modifier pour y ajouter notre filigrane ou même parfois les retoucher, c’est très chronophage! (Croyez moi, c’est un vrai sujet pour tous les blogueurs, on pourrait faire des making of dix fois plus long qu’un article sur les séances photos!).

Compte Instagram - les petites berniques - collectif blogueuses - saint-nazaire

Toujours prêtes à dégainer nos portables pour une photo ou une prise de notes!

Pop Art Cafe Saint-Nazaire

Géraldine en pleine prises de vue derrière son objectif.

Le bénévolat.

Etre une Petite Bernique, c’est être bénévole à plein temps!

Ceci dit, ça reste un plaisir pour chacune d’entre nous car nous traitons toutes un sujet qui nous passionne: notre jolie ville et ses alentours! Là encore un petit rappel s’impose, nous ne travaillons ni avec la mairie de Saint-Nazaire, ni avec son office de tourisme! Ce que nous faisons, nous le faisons parce que nous sommes fières d’être nazairiennes! Pas toujours simple d’expliquer à notre entourage que tout le temps consacré à nos réunions ou à nos événements ne nous apporte rien d’autre que de la simple satisfaction…

Balade numérique à Saint-Nazaire

Notre balade numérique lors de la Digital Week, un bel événement qui a nécessité pas mal de préparation.

Pop Art Cafe Saint-Nazaire

La Craft Night organisée en février dernier avec Aurélie du blog « Dans les boites d’Eliaure ».

Une chance.

Pour ma part, je suis nazairienne de naissance, j’ai grandit à Saint-Nazaire, j’ai épouser un nazairien, et j’ai même fait des petits nazairiens! 🙂 Pour autant, j’adore voyager et découvrir de nouvelles villes ou carrément de nouvelles cultures. Mais j’apprécie toujours de retrouver mon chez moi, ma ville à la mer!

Front de mer saint-nazaire - jetee

Pouvoir chaque jour se balader sur la jetée du port, une chance!

front de mer-piste cyclable

Notre front de mer est devenu un incontournable.

Je me déplace la plupart du temps à vélo, et chaque matin, j’aime faire un détour en me rendant au boulot, juste pour apprécier le paysage! Comme je l’ai dit cette semaine sur ma page Facebook, je ne suis jamais blasée de voir passer un navire au large, ni de le prendre en photo. Je ne suis pas blasée non plus par les départs de paquebots, c’est à chaque fois une grande fierté. Je ne me lasse pas de parcourir le front de mer à vélo ou à pied, ni de m’arrêter boire un café dans des lieux que j’affectionne. Bref, je trouve que c’est une chance d’habiter Saint-Nazaire, et j’en suis toujours fière!

La fresque des Toqué Frères

Les Toqués Frères ont bien raison: A St Nazaire, de nos navirres nous sommes fiers.
Crédit photo: Thomas Trimard pour E-mage In boîte 2prod

J’aime vraiment ma ville et c’est un véritable chance de faire partie du collectif des Petites Berniques mais ce n’est pas toujours facile. Pour résumer je dirais qu’une Petite Bernique est certes une blogueuse passionnée qui aime Saint-Nazaire, elle n’en reste pas moins une nazairienne avec une vie bien remplie!

Partagez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Marie St Naz Beach

Bernique euphorique de St-Naz Beach

  1. AnneT

    Bien normal d’avoir des petits coup de mou, surtout que les nazariennes ont une obsession quand le soleil se pointe : aller à la plage pour les premiers bains de la saison !!! Merci pour vos papiers les Berniques, ne vous mettez pas la pression, j’ aime vous lire et apprécie vos animations à leur rythme. Anne

  2. DUROCHER

    Bravo pour votre franchise et la fraîcheur de vos propos, trop peu de personnes réalisent le travail (fantôme) derrière chaque cliché, chaque article, chaque événement. Mais c’est un bien joli message et j’aime toujours autant suivre votre super collectif 🙂

  3. Merci de votre compréhension, ça fait du bien de savoir que certains sont conscients du travail que ça demande!
    Marie de @stnazbeach

  4. Merci beaucoup! C’est important pour nous de se sentir soutenues!
    Marie de @stnazbeach

Laisser un commentaire

Les Petites Berniques - Collectif de blogueurs sur Saint Nazaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén & Optimisé par SeoMix

17ad54e92b627592dba1171cbb5952fb66666666666666666